D'un pays a l'autre

Publié le par Emmanuel Rollinde


En juillet 2008, je me suis rendu en Palestine pour rencontrer des universitaires et des militants des droits de l'Homme.

En septembre, Suleiman Baraka, astrophysicien de Gaza, a fait une conference a l'IAP (mon institut de recherche) apres avoir enfin pu sortir de Gaza.

En novembre 2008, je suis alle en Tunisie dans le cadre d'une delegation d'association et syndicats pour soutenir les revoltes dans les bassins miniers.


Ces differents voyages ou experiences sont transcrits en video sur ce blog.


Dans tout les cas, le but est de donner la parole aux defenseurs des droits humains. Ceux, qui justement, ne sont pas ecoutes par les grands medias.

Aujourd'hui, Gaza est detruite. Gafsa, en Tunisie, est soumise a une oppression policiere, judiciaire et militaire. Comment gerer tout ca en meme temps. Si une manifestation est organisee pour la Palestine, sommes nous en train d'oublier la Tunisie, le Tibet, la Mauritanie etc, etc, etc........ la liste est trop longue


Un point de vue globale est necessaire. Une manifestation contre le massacre a Gaza donne aussi de l'espoir a l'ensemble des pays du Maghreb car elle montre que la societe civile ne fait pas deux poids deux mesures, contrairement aux Etats.

Une autre tactique des Etats consiste a utiliser nos peurs (crees d'ailleurs par leurs propres propagandes) pour justifier un systeme de controle tout d'abord, puis un systeme policier, puis un systeme repressif. Lorsque vous ne voulez pas condamner une oppression parceque, d'une maniere ou d'une autre, vous avez l'impression alors de soutenir "le terrorisme", "l'integrisme", ou parfois pour ne pas deroger a la "regle de la laicite" ; alors demandez vous si vous n'etes pas en train de subir cette tactique ancestrale des pouvoirs, "la division de l'opposition" selon Machiavel.

Commenter cet article